Ce site utilise des cookies pour l'améliorer. Continuer la navigation sur ce site implique votre acceptation.

 

www.atdm34.net

Informations

Promotion ADC MARGUIER

PROMOTION « ADC Marcel MARGUIER »

Par Michel MARGUIER le 12 juin 2019

Quelques photos

Promo ADC MARGUIER

Les plis du drapeau recèlent bien des vertus. Les anciens le savent et les nouveaux s’en nourrissent… L’illustration est parfaite, à Saint-Maixent, ce mardi 4 juin, lors de la cérémonie de remise des galons à la 329e promotion de l’Ecole Nationale des Sous-Officiers d’Active dont le major, le sergent Victor GALLOIS, a choisi le 3e RPIMA de Carcassonne.

 Une cérémonie de très haut niveau et un parrain d’exception : l’Adjudant-chef Marcel MARGUIER ; Résistant en pleine adolescence dans sa Franche Comté natale et aussitôt combattant au sein de la Première Armée ; Puis figure emblématique de la Coloniale et de tous ses combats de l’après-guerre ; de l’Indochine (au cœur du célèbre commando "VANDENBERGHE") à l’Algérie, à la Tunisie et au Niger ; Quinze années d’une extrême densité reconnues et saluées par ses chefs, ses frères de combat et par la Nation ; blessé il ne renonce jamais; Marcel MARGUIER, est plusieurs fois cité pour ses nombreux fait d’arme et est fait Chevalier de la Légion d’Honneur pour services exceptionnels, à 27 ans. Décédé le 22 novembre 2010, à Montpellier, il a été honoré, reconnu et couronné dans notre belle école des Sous-officiers à Saint-Maixent. D’une profonde modestie et d’une totale exigence pour lui-même tout au long de sa vie, Marcel resta toujours proche de la jeunesse en mouvement, prompt à la soutenir dans l’adversité. En ce sens, pour sûr qu’il eût profondément apprécié cette rencontre avec les élèves « sous-off de Saint-Maix ». Lesquels se sont empressés à lui témoigner une reconnaissance posthume. Une reconnaissance reçue avec émotion et tendresse par son épouse, Suzanne, sujette à bien des attentions. Tellement proche depuis toujours de l’ouverture d’esprit et du sens de l’adaptation des soldats coloniaux, elle fit le long déplacement depuis l’Hérault en compagnie de Paul CHASSAGNEUX, président de l’ATDM34, et de Jacques BOUTHIER, notre Ancien, acteur lui aussi, du conflit indochinois sur les mêmes zones d’action que Marcel ; Intarissable conteur de son étonnante histoire personnelle et de celle d’une France engagée les armes à la main.

1

Autant dire que l’émotion fut intense pour chacun, lors de la remise solennelle du chevron à ces jeunes élèves sur la place d’armes de l’école en présence des autorités civiles et militaires ; cérémonie présidée par le Général de Corps d’Armée Daniel MENAOUINE, directeur du service national et de la jeunesse et du général Jean-Michel GUILLOTON, commandant l’ENSOA ; Ce dernier se montrant, à de nombreuses reprises, particulièrement attentif et chaleureux à l’égard de la délégation montpelliéraine ;

17 34 

De même que le lieutenant-colonel Richard VALER, commandant le 6e bataillon. Moment fort de la cérémonie : la présence exceptionnelle du drapeau, du 6e Bataillon d’Infanterie de Marine, porté par le Président des Sous-Officiers du 6 et du Colonel de KERANGAL, chef de Corps, venus de Libreville. La boucle était bouclée avec la venue des héritiers du 6e RIC, régiment dans lequel fut affecté le parrain de la promotion, à Haiphong, en janvier 1946.

Désormais, les élèves de 329e promotion « ADC Marcel MARGUIER » ont rejoint leurs régiments respectifs aux confins de la France. C’est maintenant à eux de construire leur histoire, à la fois individuelle et collective. Puissent-ils conserver longtemps en eux ce chant dont les mots furent composés, à leur initiative, par la promo et qui commence ainsi : « Promotion entend l’appel de ton nom, ce glorieux matin, chantons notre ancien. »

Michel & Suzanne MARGUIER

42