Ce site utilise des cookies pour l'améliorer. Continuer la navigation sur ce site implique votre acceptation.

 

www.atdm34.net

France 24 Afrique

  1. Djibouti : Ismaïl Omar Guelleh réélu président avec 98,58 % des voix
    Le président sortant Ismaïl Omar Guelleh a été réélu vendredi à 98,58 % des voix, selon les chiffres officiels provisoires, à la tête de Djibouti, un petit pays stratégique de la Corne de l'Afrique qu'il dirige d'une main de fer depuis vingt-deux ans.
  2. Présidentielle à Djibouti : Le président Guelleh brigue un 5ème mandat
    Jour de vote à Djibouti. Les électeurs ont voté pour la présidentielle.Le président sortant, Ismael Omar Guelleh, brigue un cinquième mandat dans une élection boycottée par l'opposition.  Au Soudan, 2 ans après la révolution qui a conduit à la chute du président Omar-El-Béchir. Les familles cherchent toujours à faire la lumière sur leurs proches disparus. L'invité est Ballaké Sissoko, maître Kora malien qui nous présente son nouvel album, Djourou. Un album magnifique qui mélange les rythmes envoûtants de la Kora avec des collaborations fabuleuses et inattendues.  
  3. Tchad : Idriss Déby, 30 ans au pouvoir, en route pour un sixième mandat
    Les Tchadiens sont appelés aux urnes dimanche pour élire leur président, mais le scrutin ne passionne guère les foules dans ce pays parmi les plus pauvres de la planète. Face à des candidats sans aucun poids politique, Idriss Déby, homme fort du pays et allié "encombrant" des occidentaux dans la lutte contre le terrorisme au Sahel, devrait être reconduit pour un sixième mandat. 
  4. L'actu en dessin : le précédent du Rwanda n'a pas suffi
    Le 27e anniversaire du début du génocide des Tutsis au Rwanda a été commémoré cette semaine. Et malgré les "plus jamais ça" qui ont suivi cette horreur, d'autres pays africains ont connu d'effroyables exactions ces dernières années, à commencer par le Darfour où les milices janjawid ont perpétré des massacres.
  5. Au Bénin, l'opposition dénonce un scrutin présidentiel verrouillé par Patrice Talon
    Manifestations violentes, dispute constitutionnelle, accusations de dérive autoritaire… Cinq millions d'électeurs sont appelés aux urnes, dimanche au Bénin, dans un climat tendu. En l'absence de figure majeure de l'opposition, un boulevard s'ouvre devant le président sortant, Patrice Talon. Si l'issue du scrutin ne semble faire guère de doute, il interroge sur l'avenir du pays et la santé de sa démocratie.