Ce site utilise des cookies pour l'améliorer. Continuer la navigation sur ce site implique votre acceptation.

 

www.atdm34.net

France 24 Afrique

  1. En RDC, d'après l'ONU : 617 crimes de guerre et contre l'humanité encore non-jugés
    Il y a dix ans jour l’ONU publiait son rapport « Mapping » sur les crimes les plus graves commis en République démocratique du Congo entre 1993 et 2003. Étaient recensés 617 crimes de guerre, crimes contre l'humanité et de possibles crimes de génocide. Une décennie plus tard, aucun crime n’a été jugé.
  2. Indépendance du Nigeria : 60 ans après, quel bilan ?
    Le 1er octobre 1960, le Nigeria rejoignait la vingtaine de nations africaines indépendantes, obtenant sa souveraineté vis-à-vis de la couronne britannique. La première puissance économique africaine célèbre cette année le soixantième anniversaire de cet évènement. Pour l'occasion, le journaliste de RFI Alain Foka a réuni dans l’ancienne capitale, Lagos, quatre invités emblématiques, afin de tirer le bilan de ces six décennies d’indépendance pour le "géant de l'Afrique".
  3. Indépendance du Nigeria : 60 ans après, retour sur l'histoire de l'ex-colonie britannique
    Le 1er octobre 1960, le Nigeria obtenait son indépendance. Il est aujourd'hui, avec l'Afrique du Sud, le géant économique du continent africain. À travers des images d'archives, France 24 évoque le chemin qui a mené à l'indépendance et comment quelques années plus tard, le pays a plongé dans une terrible guerre civile dans la région du Biafra.  
  4. Accusations d'abus sexuels en RD Congo : trois agences de l'ONU ouvrent une enquête
    Après l'OMS qui avait annoncé la première, mardi, ouvrir une enquête sur des accusations d'agressions sexuelles en RD Congo visant ses employés, l'Organisation internationale des migrations (OIM) et l'Unicef ont fait de même mercredi.
  5. La Cour de cassation valide définitivement la remise à la justice internationale de Félicien Kabuga
    À la Une de ce journal, la Cour de cassation qui a définitivement validé la remise à la justice internationale de Félicien Kabuga, accusé d'être le "financier" du génocide au Rwanda et arrêté en mai près de Paris, après 25 ans de cavale.