Ce site utilise des cookies pour l'améliorer. Continuer la navigation sur ce site implique votre acceptation.

 

www.atdm34.net

France 24 Monde

  1. Paris rappelle ses ambassadeurs aux États-Unis et en Australie pour consultations
    La France a décidé de rappeler immédiatement ses ambassadeurs aux États-Unis et en Australie pour consultations après l'annulation par Canberra du contrat de fourniture de sous-marins français au profit d'un partenariat stratégique avec Washington et Londres, a déclaré, vendredi, Jean-Yves Le Drian dans un communiqué.
  2. Procès des attentats du 13 novembre : "On n’a pas assisté à une scène de crime, mais de guerre"
    Au huitième jour du procès des attentats du 13 novembre 2015, le policier qui a coordonné l’enquête de l’attaque du Bataclan a plongé la salle d’audience durant plus de deux heures dans "’horreur" de la nuit du 13 au 14 novembre. Un témoignage saisissant et macabre.
  3. Svetlana Tikhanovskaïa : "Les Biélorusses ont le droit de décider de l'avenir de leur pays"
    L'opposante biélorusse Svetlana Tikhanovskaïa a accepté de répondre aux questions de France 24 et RFI à l'occasion de sa visite au ministre français des Affaires étrangères, Jean-Yves le Drian. Comment compte-t-elle mener la lutte contre le pouvoir en place en Biélorussie ? Quel type de régime, de démocratie compte-t-elle mettre en place avec d'autres opposants biélorusses réfugiés dans différents pays ? Des questions qu'elle aborde à notre antenne.
  4. En Russie, des élections sans surprise mais pas sans importance
    Les législatives russes, du 17 au 19 septembre, devraient se solder par une victoire de Russie unie, le très impopulaire parti qui soutient Vladimir Poutine. Entre une campagne de répression massive contre l’opposition et des combines électorales, le pouvoir en place a contribué à cette désaffection. Mais le fait que le Kremlin dépense autant d’énergie pour un scrutin sans enjeu apparent démontre à quel point ce vote est en réalité important.
  5. Au Mali, une nouvelle guerre d’influence entre la France et la Russie
    Les discussions sur le déploiement de paramilitaires russes au Mali ravivent de vieux souvenirs pour Bamako qui, fut un temps, collaborait étroitement avec Moscou. Une situation perçue d’un mauvais œil par la France.