Ce site utilise des cookies pour l'améliorer. Continuer la navigation sur ce site implique votre acceptation.

 

www.atdm34.net

RECUEILLEMENT, PARTAGE, SOLIDARITÉ

Le 6 avril chez les Pères Missionnaires à Montferrier
Une météo humide et fraîche pour se retrouver tôt le matin dans le petit cimetière où reposent 183 Pères missionnaires. Le Père Daniel CARDOT, Père supérieur, nous y accueille ; Daniel SCHIRA, notre Clairon, arrivé la veille de l’Aveyron accompagné de Nicole est prêt ; Daniel VERIN porte notre drapeau ; Claude VERIN a apporté un très beau bouquet.
img 1290
L’hommage rendu au Père Albert MATHIEU, notre Ancien (né en 1915) et membre de l’ATDM34, est empreint de ferveur et d’amitié. La sonnerie « aux morts » salut notre Ami Légionnaire, Médaillé Militaire et Chevalier de l’Ordre National du Mérite qui a consacré sa vie de Prêtre et de Soldat au Service des Autres.
Nous rejoignons la maison de retraite et retrouvons Jacqueline RIBOULOT, veuve de Fernand (anniversaire de son décès il y a 3 ans), covoiturée et déposée par Serge RESBEUT. Nous retrouvons quelques Anciens mais aussi des connaissances venant spontanément avec le sourire à notre rencontre.
img 1304
Le Père Emile POTIER, 89 ans, officiant du samedi, rayonnant de bonheur nous accueille dans la chapelle. Il a toujours la même vivacité et la même petite flamme espiègle et malicieuse au fond des yeux…
Le recueillement est sincère ; l’environnement propice à la rétrospective et à la détermination ; Un havre de paix pour chacun. L’homélie, courte et synthétique concoure à la réflexion & à la remise en cause des modes automatiques...
Le sympathique apéritif apporté et préparé par Claude et Daniel concoure à rassembler, à délier la langue, à poser des questions mais contribue surtout à partager des souvenirs…africains ; un excellent moment clôturé par notre hymne joué à la trompète pour la première fois en public par notre ami Daniel SCHIRA.
img 1309
Merci à Claude et à Daniel VERIN pour cette belle organisation et au choix de la bonne table du restaurant HELIOTEL où les hôtesses nous attendaient avec… le sourire !
PC

  Journée culturelle de l'ATDM34 du 14 mars 2019

p1020289
L’Unité de lieu a été très respectée. Matinée à BAILLARGUES devant la fresque Napoléonienne, repas très convivial au VINA WOK et après midi consacré à la visite du musée Saharien de Bernard ADELL au CRES. Le tout s’est déroulé avec une bonne météo et des « guides » d’une extrême compétence.
20190314 113042
Nous étions 36 membres de l’ATDM34 et sympathisants rassemblés à 10h45 le long du mur du cimetière de BAILLARGUES. Une heure de présentation d’une fresque remarquable signée Mme Claire ATON et commentée par M. Jean-Noël POIRON, gendarme (er). Ecoute très attentive de tous, en effet nous avions sous les yeux une merveilleuse bande dessinée grandeur nature de l’Empereur et son armée à laquelle se sont ajoutées des anecdotes succulentes de M. POIRON. Après une heure «d’histoire » nous savions tout sur les blessures du Gal LEPIC le Montpelliérain, les tenues panachées de Murat, les performances de Jean-Louis MICHEL épéiste martiniquais enfant de troupe à 11 ans, légionnaire à 29 ans, le bivouac et la vie de camp de l’Empereur entouré de sa garde et de ses grognards.
p3140492
Après cette formation culturelle, il nous a fallu nous restaurer au wok de Baillargues où, regroupés dans une salle réservée nous avons dégusté à volonté les spécialités asiatiques souvent recherchées par les coloniaux que nous sommes.
p3140499
L’après-midi a été consacrée à la visite guidée du musée Saharien au CRES. M. Bernard ADELL, membre de l’ATDM34 et propriétaire du lieu, a captivé son auditoire par les objets présentés et les commentaires assortis. Que de plaisir à découvrir ou à retrouver nos grandes figures civiles et militaires de l’exploration du désert. Un très beau film et une petite collation bienvenue nous ont permis de conclure cette riche journée.
Pour ceux qui n’ont pas pu se libérer, la fresque est visible jour et nuit, sans les commentaires de M. POIRON et le musée vous ouvre ses portes tous les jours, exceptés le mardi et le dimanche. Les deux sites sont impérativement à voir.
Merci à M. LEEHNARDT Bernard de Baillargues qui nous a facilité cette présentation.
Jean-Yvon FEVRIER

N'oubliez pas de lire les flash-infos cliquer ici et l'agenda cliquer là

Notre compte Facebook. Notre compte Twitter.


 Jean-Yvon nous signale la plaque ci dessous découverte sur le mur d’un ancien hôpital de VILLEFRANCHE de ROUERGUE en Aveyron, elle est de circonstance.

P6060824


Ce matin Jeudi 6 Juin 2019 à 8h00, une petite gerbe de fleurs, à été déposée au Monument du souvenir de la Grande Motte, par le délégué du département de l' Hérault de l' AACFA. Lecapitaine Jean, commander de la "Cross of Liberty" pour la commémoration du soixante quinzième anniversaire du débarquement des alliés.
Nous devons être reconnaissants envers ceux qui ont donné leurs vies, dans les airs, sur mer, sur nos plages, dans nos champs et dans nos rues. La plupart n 'avait pas 20 ans et espérait voir PARIS.
En mémoire de tous ceux venus nous aider à retrouver notre liberté. Ainsi que les nombreuses victimes civiles.
Ne les oublions pas "Car ne sont vraiment morts que ceux qui sont oubliés".
9385 Tombes US à Colleville. 101 St Airborne. " WE WILL NEVER FORGET ".
GOD BLESS YOU

Lecapitaine Jean


20190620 st drezery


BIS REPETITA PLACENT

Livrasion de fauteuils à Montferrier

Comme l’an dernier , nous avons mis en place une collecte de fauteuils roulants.
Au bénéfice des Pères Missionnaires de Montferrier.
Résultat 4 fauteuils livrés , Daniel était présent lors de la livraison .

L L

Cliquez sur une photo pour obtenir une vue agrandie.

Lettre du Comité National d'Entente à MM. les députés Lachaud et Lejeune, membres de la commission de la Défense Nationale (Assemblée Nationale)
Prochaine conférence de garnison de MONTPELLIER,jeudi 23 mai 2019 à 18 heures 15

dans l’amphithéâtre Colonel Arnaud BELTRAME de la Gendarmerie nationale
Caserne Lepic – 359, rue Fontcouverte à MONTPELLIER (34000).
Alain MOMBEL, conseiller honoraire à la Cour de cassation,
nous présentera « la justice en France – le juge, cet inconnu ».
L’inscription aux conférences de garnison est obligatoire sous peine de se voir refuser l’accès à la caserne
L’accès en véhicule est réservé uniquement aux personnes handicapées qui en font la demande lors de l’inscription. (en savoir plus)

Le 14 mai 2019, la ville de Montpellier a rendu hommage aux Maîtres Cédric de PIERREPONT et Alain BERTONCELLO, morts au combat. Les Médaillés Militaires, l'Union Nationale des Combattants section de Lunel et l'Amicale des Troupes de Marine 34, étaient présentes.

Cliquez sur une photo pour obtenir une vue agrandie.


20190520 25 Exposition


Sortie du 22 juin au prieuré de Grandmont: Programme et inscription


Cérémonie du 8 mai à Saint Drézéry

Cérémonie humide

Cérémonie du 7 Mai à Castelnau le Lez

Cérémonie à Castelnau le 7 mai 2019Une cérémonie empreinte de solennité, de recueillement et de souvenir pour nos Anciens ; la commémoration du 65ème anniversaire des combats de Diên Biên Phü était organisée, cette année, par l’Amicale des Anciens de la Légion Étrangère de Montpellier à Castelnau le Lez en présence de Monsieur Frédéric LAFFORGUE, maire de la ville. Notre amicale était fortement représentée pour honorer la mémoire de nos camarades Morts pour la France en terre d’Indochine. Les photos.

Un peu de pub pour nos amis HMONG dans le journal du 2° RPIMa (dernière page)
par Georges Bartoli

20190525 legion marseille




Le 6 avril chez les Pères Missionnaires à Montferrier


l'AATDM26-07 (Drôme-Ardèche), l'IHEDN région lyonnaise et L’ASAF (Drôme-Ardèche),
organisent une conférence à ORANGE:
"Vingt ans après la guerre menée par l’OTAN à la Serbie, que devient sa province du Kosovo ? "
Par le colonel (er) Jacques HOGARD,
qui commandait en 1999 le Groupement Inter-Armées des Forces Spéciales Françaises au Kosovo.
le vendredi 3 mai 2019 à 20 heures
au Hall de la Foire Exposition d’ ORANGE
167-351, avenue Charles Dardun – 84100 ORANGE.
en savoir plus


Hommage à Marc LAYCURAS, Mort pour la France

Par le Médecin général (2S) François-Marie GRIMALDI

Hommage au père Mathieu, 6 avril 2019

  Hommage au père Mathieu

Merci Claude et Daniel pour l’organisation de cette belle journée chez les Pères Missionnaires Merci à Daniel pour la magie de sa trompette...amazing grâce, l’Avé Maria et l’hymne de l’infanterie de Marine. Merci au Père Daniel CARDO pour son accueil, son attention et son humanisme communicatif. Merci au Père Émile Potier pour la limpidité et la plénitude de l’Office. Merci à vous toutes et à vous tous d’avoir pris le temps de venir partager ces précieux instants.

 P. C.


Article sur la Journée culturelle de l'ATDM34 du 14 mars 2019

p1020289


Le comité historique du SMA recherche tous les documents, éléments et effets possibles utiles à l'écriture de bientôt 60 ans de SMA (en savoir plus).

 La lettre de la FNAOM de janvier 2019
Convention FNAOM - Fondation Leclerc
Les photos de l'AG du 02/02/2019 sont à la rubrique galerie, ou cliquer sur l'image ci dessous

AG2019



 


bureau MM Lunel

Laruelle ZGrandjean

Ce vendredi 18 janvier 2019, Au cours de l'assemblée générale des médaillés militaires de Lunel et environs dont le bureau est très colo, puisque Francis, Louis et Bernard, y siègent, notre nouveau membre Zouina Laruelle et Gabriel Grandjean ont reçu le diplôme d'honneur des médaillés militaires.


voeux2019


Henri CostesGénéral Henri COSTE (non ATDM34)
Ancien du 35ème Régiment d’Artillerie Parachutiste.
Il était entre autres, Président d’Honneur du comité de la Légion d’Honneur de Béziers.

La cérémonie des obsèques du Général Henri COSTE a eu lieu le 03 janvier en l’église de Puimisson.
L’éloge funèbre a été prononcée par le Gal. Maurice Le Page, étaient également présents : le Général Urwald ancien CdC. du 6° R.P.I.Ma. (et Cdt. le 6° R.I.P. à Drakkar - 35 ans déjà -), pour l'ATDM34 Jean-Yvon Février, Christian Mercier , Gilles Pelletier, Michel Bain, Georges Bartoli et Daniel Sornat
Le Maire bien entendu, était venu pour rappeler l’œuvre de son prédécesseur, 13 ans à la tête de la commune. … et au sein de nombreuses associations.
11 Drapeaux étaient Présents, (dont celui des D.P.L.V. / L.S. porté par notre ami Michel Bain), L’église ainsi que la mezzanine étaient bondées, l’U.N.P. de l’Hérault venue en force, la famille soudée et nombreuse.
Une messe d’une heure trois-quart - y compris les chants « Péquin de Bahut, Prière du Para » et la messe dite par un moine du monastère proche.
Après l’inhumation, le Maire avait mis une salle à disposition pour que les amis « nombreux » et la famille puissent se retrouver ensemble et continuer à échanger.
Nous n’avons pas pu assister à cette dernière phase car la nuit tombait, et la route était encore longue.
Henri Coste est donc parti avec les honneurs et l’Hommage qui lui étaient dûs.
Saint-Michel et notre mémoire feront le reste.

Georges Bartoli


 

Informations 2018

11 novembre 2018 à Saint Drézéry

Une dizaine de membres de l’Amicale se sont retrouvés à Saint Drézéry autour de notre Président et de notre porte drapeau Daniel Verin pour célébrer le 100ème anniversaire de l’armistice de la Grande guerre.

La cérémonie qui a rassemblé de très nombreux Saint Drézériens et les enfants de la classe de CM1/CM2 de Mme Cuny, devant le monument aux morts rénové et pavoisé pour la circonstance, était présidée par le maire, Mme Jackie Galabrun-Boulbes, entouré de son conseil municipal.

Saint Drézéry 11 novembre 2018

Pour rendre hommage aux poilus, deux enfants du village (le garçon casqué, en tenue bleu horizon arborant des ancres de Marine et la fille en costume d’époque) se tenaient très intimidés devant le monument.

Cette belle cérémonie, chaleureuse, était dédiée aux 16 Saint Drézériens morts pour la France (dont 4 coloniaux) durant ce conflit.

La présence de notre délégation a été active puisque notre ami Jacques Bouthier a été invité à lire un très beau texte sur le drapeau (qu’il avait déjà lu à Sérignan) puis après les dépôts de gerbes, la sonnerie aux morts et la minute de silence, la Marseillaise a été entonnée par notre Président et reprise par l’ensemble de l’assistance, recueillie et émue.

La cérémonie s’est achevée par une joyeuse Madelon, lancée par quelques dames du village, vêtues de bleu-blanc-rouge pour la circonstance.

Le cocktail offert par la municipalité nous a permis de rencontrer Madame le Maire qui a donné son accord pour l’organisation de notre Bazeilles annuel à Saint Drézéry le 13 septembre 2019. Le père Bruneaut, curé de la paroisse, a aussi pris note de ce rendez-vous. Mme Cuny, dont il faut remarquer la grande qualité du travail pédagogique effectué avec ses enfants, nous a aussi assurés de la participation de sa classe.

11 novembre 2018 ATDM34 Saint Drézéry

Notons enfin et avec un certain plaisir, que la présence des membres de l’amicale, regroupés en tenue ‘’tradi’’, a été très remarquée.

E.H.

ATDM34 11 novembre 2018 à Saint Drézéry

11 novembre 2018 l'ATDM34 à Saint Drézéry

Cérémonie de Sérignan (Extraits de l’allocution  du Général Irastorza)

… La Grande Guerre restera pour nous tous et pour la nuit des temps, l’épreuve absolue dont le pays sortira durablement meurtri avec des chiffres qui dépassent l’entendement et portent en germes l'effondrement de 1940 : sur 8 millions de mobilisés, 20 % de la population, 1 sur 3 seulement est rentré à la maison à peu près intact ! près de 1 400 000 tués soit plus de 900 tués par jour, pendant 1560 jours, 1 français sur 28, 36% des classes d'âge de 19 à 22 ans , plus de 4 000 000 de blessés, 700 000 veuves, un million d'orphelins, 1 500 000 enfants qui ne sont pas nés, 3 millions d'hectares de terres agricoles détruites, des centaines de villes et villages ravagés et  des centaines de milliers de foyers détruits au propre comme au figuré.

… Désormais gravée dans l’histoire des hommes pour avoir été la première guerre mondiale, la Guerre de 14-18 revêt d’abord pour nous, Français, une dimension nationale, locale et surtout familiale. C’est cette histoire locale qui nous rassemble aujourd’hui à Sérignan et nous rassemblera le 11 novembre prochain devant tous nos monuments aux morts. Sérignan c’était un peu plus de 3000 habitants avant guerre pour 7000 aujourd’hui. 126 noms sont gravés sur ce monument soit un peu plus de 8 hommes sur 100 (du dernier né au doyen du village…). 126 fois le maire a du se faire le porteur de la mauvaise nouvelle aux familles qui en redoutaient la visite.

Mais c’est également une autre histoire familiale qui nous rassemble aujourd’hui, celle des Troupes de Marines héritières des Troupes coloniales. A l’instar de leurs frères d’armes métropolitains, les régiments d’infanterie et d’artillerie coloniale ont ajouté de bien belles pages à leur histoire déjà très glorieuse, à l’égal des autres régiments venus de l’Empire, les Tirailleurs, les Spahis et toutes ces unités mixtes et de marche. Tous agrégèrent dans un même élan autour du même drapeau, 181 000 Africains, 49 000 Indochinois, 41 500 Malgaches, 2500 Somalis, 1000 Canaques et Polynésiens, 173 000 Algériens, 80 400 Tunisiens, 40 400 Marocains,  auxquels il faut ajouter les Français de l’Empire qui armaient l’essentiel des régiments de Zouaves et de Chasseurs d’Afrique.

70 000 ressortissants de l’Empire furent tués. Ils reposent dans nos nécropoles à côté de leurs frères d’armes et de leurs cadres métropolitains et tous méritent notre éternelle reconnaissance.

Les cérémonies comme celle qui nous réunit aujourd’hui dans une même émotion ne doivent pas être banalisées et doivent trouver un prolongement naturel, éventuellement sous d’autres formes, en direction de notre jeunesse qui sera tôt ou tard héritière de ce patrimoine mémoriel. Car commémorer c’est faire mémoire ensemble, c’est se souvenir ensemble, pour s’efforcer de comprendre comment on a pu en arriver à un tel cataclysme, comment on a pu supporter autant d’inhumanité cinquante deux mois durant avant de se réconcilier une autre guerre et un demi-siècle plus tard. Mais c’est aussi honorer tous ces hommes et ces femmes tombés dans la force de l’âge pour la Liberté et le Droit ou pour une cause qu’ils croyaient alors juste.

Mais commémorer c’est surtout tirer les leçons des mauvais jours pour éviter que le pays n’en connaisse d’autres. Tous les hommes dont les noms figurent sur ce monument nous reprocheraient de ne pas le faire, pire, ils nous reprocheraient de s’être sacrifiés pour rien. Ne l’oublions jamais. Ne les oublions jamais.

E.IRASTORZA