Ce site utilise des cookies pour l'améliorer. Continuer la navigation sur ce site implique votre acceptation.

 

www.atdm34.net

Les autres photos

Triste et gris week-end d’automne sur Montpellier en cette mi-octobre… mais le massif de la Gardiole, dominé par le Roc d’Anduze (236m) est très animé ; promeneurs, randonneurs et vététistes se sont donné rendez-vous pour respirer le grand air de la garrigue, brûler quelques calories mais surtout partager, dans l’effort, en ce début de WE un bon moment avec les copains.

Jean-Marie Lemort, de retour du Québec, nous attend gaillardement campé auprès de son petit bolide Bmw, quelque peu rassuré par notre participation modeste mais déterminée, pour nous acheminer sur la zone de départ à quelques encablures de Vic-la-Gardiole, Frontignan, Balaruc… Un parcours agréable qui ne n’est pas vraiment inconnu à ceux qui ont fait étape à l’EAI il y a…déjà longtemps ! Quelques gouttes s’unissent à la brume pour saluer notre premier (et seul !) Point de vue…visibilité 20m même en tournant bien la tête et en ouvrant grand les yeux ; Difficile d’identifier les dernières séries de plis créés sur le site lors du Jurassique ! ce qui est sûr c’est que la brise vient de la mer ; mais quel est le vent : le marin ou le Grec ?

Les marcheurs

Quelques éclaircies permettent toutefois de discerner les étangs et quelques serres mais nous n’avons perdu personne ! Isabelle nous annonce avec un grand sourire (et un peu la magie du logiciel/tph) avoir parcouru 14400 pas; Marie-Paule, Jean-Marie, Christian, Jean et Paul ont aussi le sourire et sont ravis de la ballade.

  couvert mais sec

Reste la troisième mi-temps programmée, testée et validée par Jean-Marie au Wok d’Asie (4 rue des Montels à MPL). Un grand parking et une belle table riche en spécialités traditionnelles Thaï & vietnamiennes mais aussi en grillades et en fruits de mer, dont d’excellentes huîtres à volonté pour un budget modeste !

Claude Desmergers, Andy Rakoto, Quentin, fils d’Isabelle, Jacques Bouthier, Francis Bresson, Claude & Daniel Vérin sont venus partager notre dernière épreuve du jour…le soleil était là !!

PC

Serge Resbeut, Président UNC Lunel

bureau
Francis Garnier, président quittant
Assemblée Générale Extraordinaire UNC
LUNEL le 4 octobre 2019

Francis GARNIER depuis 2008 a écrit les belles pages du grand livre de la section UNC de LUNEL.
Il vient de nous rappeler « son épopée »
Notre président départemental, son épouse, son bureau et plusieurs présidents du département, par leur présence soulignent leur intérêt à notre section et leur attachement au président Francis GARNIER.
Francis sait déjà l’estime que je lui porte et je le remercie de me passer une section aussi dynamique.
J’accepte donc avec plaisir et comme un honneur de devenir votre nouveau président.
Je dois donc écrire « ma préface «
Je m’engage à être à votre service, à vous représenter.
Vous, adhérents et amis, vous avez le rôle de faire remonter l’ensemble des informations qui concernent la section et ses adhérents (tes), afin que votre bureau reste efficace au service de tous, pour accomplir son devoir de mémoire, du droit à réparation, de l’action sociale.
Pas d’inquiétude « car nous ne sommes pas seuls «
En premier chef, notre bureau départemental qui sous la coupe de son président œuvre pour assister les sections locales ( merci à eux). Je n’oublie pas l’ONAC.
UNIS COMME AU FRONT.
Voilà la devise qui convient parfaitement au but recherché.
Avant de clore mon intervention, nous proposons à Francis GARNIER, de nous faire l’honneur d’être notre PRÉSIDENT HONORAIRE.
Serge RESBEUT
discours
Serge Resbeut, président entrant
lassemblee
Une assemblée riche en marsouins

UN BEAU BAZEILLES

13 septembre 2019 à Saint-Drézéry

Toutes les photos

Mots et dessins des enfants de Saint Drézéry

Bazeilles Saint Drezery 2019

Un accueil exceptionnel par la municipalité de Saint-Drézéry, la participation active des enfants (classe CM1/CM2) de Marie-Pierre CUNY, l’assistance inconditionnelle du binôme Sonia SAUMADE & Eric HEBRARD (notre otage) et l’engagement opérationnel de nos spécialistes traditionnels…tout était bien pour célébrer, avec nos familles, nos amis et nos invités, le 149ème anniversaire des combats de Bazeilles.

Dès la veille deux rendez-vous majeurs étaient pris : la présentation de Bazeilles, les références à notre Histoire et la préparation de la cérémonie avec les 30 élèves de Marie-Pierre et, en fin d’après-midi, la conférence du Général IRASTORZA dans la jolie salle Bagnara où une quarantaine d’auditeurs ont pu partager la passion de notre remarquable conférencier et échanger librement sur « l’histoire apprise » au cours de ce long cycle mémoriel du centenaire de la Grande Guerre.

DSCF0931lDès 9h30 en l’église Saint-Didier, superbement rénovée en 2017, se pressaient les premiers fidèles, les drapeaux flottaient à l’avant du parvis et, déjà, les joyeuses retrouvailles de nos Anciens prenaient le pas sur l’actualité… L’Abbé Charles-Edouard BREUNEAUT, curé de la paroisse (mais aussi de douze autres), accompagné des autorités, procédait à l’entrée solennelle dans la maison de Dieu au trois-quarts pleine ; Un court et synthétique prologue d’Éric HEBRARD puis un bel office empreint de recueillement, animé avec ferveur par une belle équipe, Mr CAIZERGUES, organiste attentif, et notre ami Daniel SCHIRA à la trompette ; Hommage en fin de messe à nos soldats morts pour la France suivi d’Amazing-Grace.

Avec Madame le Maire, qui est allée passer son écharpe, nous traversons le parc pour rejoindre le monument aux morts où nous attendent Vincent, metteur en scène du dispositif, quelques réfractaires et nos derniers invités. Encadrés par leur maîtresse les enfants s’installent ; notre clairon, Daniel SCHIRA sonne le premier « garde à vous » et Eric HEBRARD, maître de cérémonie, entre en action !

Bazeilles 2019 Saint Drézéry

Hommage au drapeau avec Jacques BOUTHIER ; Lecture de l’émouvant récit des Combats de Bazeilles du CBA HERRE-WYN par Eric, l’hymne des Troupes de Marine…

Suit l’appel des récipiendaires : Nicole SCHIRA pour la croix de la Légion d’Honneur & Gilles NANCEY pour la médaille de la Défense Nationale. Le Général IRASRORZA et le Lieutenant-Colonel BONTE (DMD34) officient.

Bazeilles 2019 : Nicole SCHIRA chevalier de la Légion d'Honneur Bazeilles 2019 : Gilles NANCEY médaillle de la Défense Nationale

 Beaucoup d’émotion lors de l’appel des morts par les enfants qui déposent ensuite chacun une fleur au pied du monument ; dépôt de gerbes ; Sonnerie aux Morts ; et vibrante Marseillaise chantée, par tous, à pleins poumons.

Dépôt de gerbes

DSC 0059

Les enfants accompagnent les autorités pour remercier les Porte-Drapeaux et honorer les unités qu’ils représentent. (Sur la photo nous avons Emma, Jade et Valentin)

DSC 0096

Déplacement jusqu’au rondpoint ouest pour inaugurer la stèle « Bazeilles 1870 », témoin de notre passage et volonté de rendre hommage à notre Arme et à tous nos morts ; les Troupes de Marine « L'arme de tous les héroïsmes et de toutes les abnégations ». Jackie BOULBES, notre sympathique Maire clôture la cérémonie en rappelant « qu’il ne faut jamais oublier que des femmes et des hommes sont morts pour la France et pour notre liberté ! »

  Inauguration du rond point

L’apéritif offert par la municipalité est l’occasion d’honorer nos décorés, de remercier celles et ceux qui ont œuvré à la préparation et à l’organisation, de remettre à madame le Maire la médaille d’honneur des anciens d’outre-mer et à notre camarade Pierre SAXER le Mérite Colonial, de coiffer notre amie Zouina LARUELLE du calot TDM et d’offrir quelques fleurs à Marie-Pierre CUNY, Véronique HEBRARD et Sonia SAUMADE.

DSCF0947l dsc 0153 dsc 0170
dsc 0159 dsc 0162 dsc 0215

Une courte marche pour rejoindre la salle Brassens et partager l’excellent déjeuner préparé par notre honorable traiteur aveyronnais Denis RIGAL. L’ambiance est à la fête ; Michel BAIN entonne, avec quelques comparses, les beaux couplets de notre patrimoine culturel… ; Jean BROUSSE lance la grande tombola fort bien dotée par nos généreux mécènes ; quelques mots de nos Anciens chargés d’émoi…pour dire merci et le champagne arrive…offert par Nicole et Daniel SCHIRA.

  Repas Bazeilles 2019 à Saint Drézéry

Merci à toutes et à tous pour ce grand Bazeilles à Saint-Drézéry sans omettre une pensée très affectueuse à celles et à ceux qui, pour des raisons de santé, n’ont pu venir partager notre belle fête.

Amitiés à tous

PC

 

 

J'ai lu attentivement "Les clowns dans la grande guerre". Je rends bien volontiers hommage aux professeurs, organisateurs, réalisateurs de ce spectacle, en particulier aux enfants/acteurs. 
Mais je ne peux pas le cautionner en tant qu'amoureux de mon pays, la France. Les deux chansons d'auteurs anarchistes, si connus et appréciés soient-ils pour leur talent, glorifient la désertion en temps de guerre et ironisent sur la Première guerre mondiale, "celle que je préfère" , dit Brassens, 
Les héros de la Grande Guerre n'y sont plus que des victimes et les sacrifices consentis pour notre liberté n'y trouvent aucune justification.
Et comme la mode est de donner la parole aux enfants, on propose "la guerre aux déchets", utile et même indispensable, mais assez peu en rapport avec les grandes lignes de fracture d'aujourd'hui.
Quoiqu'on dise et quoiqu'on fasse, la guerre est inhérente à la vie des hommes. Faire de notre pays, un havre de paix éternelle est un espoir fragile. Les forces obscures, les rivalités sont toujours à l'oeuvre.
Il est bon que le sacrifice "des poilus" pour notre liberté soit magnifié et qu'ils ne soient pas présentés comme des victimes,
La vie a  un côté "combat"; le monde n'est pas toujours beau et gentil. Même les jeunes enfants le savent. Et l'enfant lui-même n'est pas naturellement bon, et nous non plus.
En résumé, "les clowns fouillent la grande guerre", c'est de l'enfantillage orienté.
Je souhaite à tous ses enfants/clowns qu'ils soient solidement formés moralement et intellectuellement pour agir pour le bien de la France et la défendre si besoin dans le brouillard mondial qui vient.
"Heureux ceux qui sont morts pour la terre charnelle...Heureux ceux qui sont morts dans une juste guerre..." (Charles Péguy, mort pour la France le 5 septembre 1914 à Villeroy) - 

Commentaire qui n'engage que son auteur : le Lieutenant-Colonel (ER) Michel BAIN, Officier de la Légion d'Honneur, Médaille Militaire, Officier de l'Ordre National du Mérite