Ce site utilise des cookies pour l'améliorer. Continuer la navigation sur ce site implique votre acceptation.

 

www.atdm34.net

Décédés

Les décédés de l'association des Troupes de Marine de l'Hérault (ATDM 34)

Musique "Ballade" avec l'aimable autorisation de Monsieur Daniel TASCA auteur-compositeur

Adj_LAURENCE_Bernard

 

Naissance : 1927

Décès : 26 septembre 2010 à montpellier

Notes : Il était marié et père de 3 enfants

Appelé le 21 novembre 1948 il est affecté au 661ème bataillon médical en Allemagne, est nommé sergent le 16 mai 1949 et rejoint le 23ème bataillon médical.

Il s'engage en janvier 1954 à l'intendance militaire des Troupes coloniales de Marseille. Il rejoint la même année l'Indochine et est nommé sergent chef en 1957.

En 1959 il repart en Indochine où il exerce les fonctions de directeur civil à l'hôpital de Saigon.

Titulaire du brevet de 1er degré du service de santé des TDM il est affecté en 1963 au 2ème RPIMA à Madagascar et occupe les fonctions de gestionnaire d'approvisionnement de la pharmacie.

Nommé Adjudant en 1964 il fait valoir ses droits à la retraite en 1967

Chevalier de l'Ordre National du Mérite, Bernard LAURENCE était titulaire de la médaille de reconnaissance de la Nation (engagement Indochine), la médaille d'honneur du souvenir français et la croix de reconnaissance du souvenir français

Cne_RAKOTO_Claude2

Naissance : 1937

Décès : 5 janvier 2011 à Montpellier (34000), FRANCE

 A NOTRE AMI CLAUDE RAKOTO

31 décembre 2010, tu es prêt à partir pour aller partager le dernier match, le dernier set de l'année. Il est 14h00 tu t'effondres, terrassé par une rupture d'anévrisme. Andy, ton épouse, appelle les secours, prodigue les premiers soins, alerte la famille, t'accompagne avec ferveur cinq jours durant, guettant ton retour, un signe, espérant encore... le 5 janvier c'est la terrible nouvelle : CLAUDE vient de partir. Il vient de nous quitter, de quitter cette terre.

Nous sommes venu nombreux CLAUDE pour te rendre un dernier hommage, saluer ''notre soldat de marine'', notre camarade, notre frère, pour te témoigner notre amitié et pour être solidaire de ton épouse, de tes enfants, et de tes petits enfants éprouvés par cette brutale et cruelle disparition.

Le général Pierre LANG de la Fédération, Claude OLIVIER, Jacques GOUJAT, et bien d'autres n'ont pu se joindre à nous aujourd'hui mais sont de cœur avec nous pour partager ces instants de recueillement et de prière.

Ta famille, CLAUDE, a toujours été ton port d'attache, ton ancre, ton refuge. Tu es né sur la grande île rouge de Madagascar dans l'océan indien et tu rejoins la Mère patrie en 1958 pour servir ton pays, notre pays : la France. Les Troupes de Marine t'accueillent à Fréjus et c'est dans cette cité que tu fondes, avec ANDY, ta famille. Pour Anne Marie, Alain, Agnès et Lionel, tu t'appliques à leur transmettre les valeurs essentielles et fondamentales de la vie, à leur inculquer l'amour de l'autre. Ils sont aujourd'hui dans le même sillon que tu as creusé: celui de l'engagement, de la détermination, du travail, de la rigueur, du respect, de la simplicité et de la solidarité...

De par ton Père, géographe-prospecteur, tu as hérité de cette ouverture d'esprit, de cette soif de connaitre et d'apprendre, de cette reconnaissance de l'autre ; qualités que tu as cultivé naturellement en intégrant la grande famille coloniale. Marsouin, Sous Officier puis Officier tu as multiplié les spécialités. Tu as commandé des hommes, participé à des opérations, dirigé des tirs ; tu as été instructeur, rédacteur, enseignant, décideur ; tu as su développer un esprit critique positif et tu es toujours resté le même : avenant et respectueux des valeurs et des hommes.

Madagascar, la république Centre-Africaine, le Gabon, le Tchad, Djibouti, le Sénégal, la Martinique, mais aussi Fréjus, Paris, Lyon, Montpellier ont été, pendant 40 ans, tes terrains de vie. Partout tu as été apprécié, estimé et aimé.

Merveilleux compagnon de route dans notre amicale, ton enthousiasme, ta bonne humeur et ta modestie vont terriblement nous manquer. Pèlerin auprès de nos Anciens et de nos malades tu as su leur apporter un peu de lumière et de joie pendant de longs mois.

Prince de sang tu as su rester noble et généreux, fidèle à tes engagements et réservé, voire silencieux dans tes actions. Toute ta vie tu as souhaité partager, donner et promouvoir : au Père GILBERT à Madagascar en charge d'orphelins vivant dans les rues, à l'association " Espoir pour un enfant "où tu t'es impliqué auprès de jeunes patients malgaches hospitalisés à Montpellier mais aussi à la paroisse, cette paroisse qui est la tienne, de Saint Jean de Védas.

Enraciné à tes origines " merina " pour l'inaltération de la culture dans le royaume, tu t'es toujours appliqué à ne conserver que l'essentiel : ce qui est vrai, ce qui se donne, ce qui se partage.

Je t'imagine, CLAUDE, esquisser un petit sourire simple au soir du 5 janvier et nous dire à tous

" VELOMA ATOUMCO " !

(Salut tout le monde !)

Chevalier de l'Ordre National du Mérite tu honores aujourd'hui nos Anciens et nos jeunes.

Tu resteras pour tous un exemple, un homme bien, un homme de cœur, un homme généreux.

Reposes en paix CLAUDE. A Dieu l'Ami.